AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SETH/ALEXIS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chloé
GIVE ME A SHOT AT THE NIGHT.
avatar

Messages : 1344
Date d'inscription : 09/08/2012

MessageSujet: SETH/ALEXIS   Mer 18 Jan - 0:33



say something loving
i need a reminder, the feeling's escaped me.
(○○○)

Il arrivait que parfois, une journée pourtant démarrée de bien pied ne se termine pas comme on l’aurait espéré. Rien de très grave, rien d’inquiétant, mais une succession d’évènements assez pénibles pour qu’Alexis se retrouve d’humeur massacrante en cette fin d’après-midi. Des détails au boulot qu’elle n’arrivait pas à gérer, une tâche de café sur l’un de ses chemisiers préférés et par-dessus tout, le divorce qui traînait un peu trop à son goût. Elle ne portait plus son alliance depuis longtemps. Et pourtant, la blonde avait la déplaisante sensation que tant que le divorce ne serait pas officiellement prononcé, la bague qu’elle portait autrefois à l’auriculaire laisserait une brûlante trace en elle. Il y avait comme un poids, comme une prison invisible qui l’entourait, avec toute cette histoire. Elle ne regrettait pas son mariage pour autant, elle avait vécu une relation agréable avec l’homme en question. Elle n’allait pas se plaindre, pendant un an, il l’avait couverte de cadeaux, de bijoux, de tout ce qu’elle avait rêvé pendant si longtemps. En réponse, elle n’avait pas été capable de lui donner ce qu’il voulait. Sûre de son choix, Alexis ne regrettait ni son mariage, ni son divorce. Mais elle espérait que ce dernier se règle le plus vite possible, avant qu’elle ne change d’état d’esprit. Pianotant quelques mots sur son ordinateur pour envoyer un dernier mail, la jeune femme but une ultime gorgée de son thé et attaqua la dernière phrase. Elle avait passé sa journée à régler des problèmes de dernière minute, des choses qui n’étaient pas censées arriver et mine de rien, c’était épuisant. Elle détestait être prise de court. Elle détestait devoir improviser, devoir trouver un plan B au risque de bâcler. L’inconnu lui faisait peur. Elle avait besoin de savoir que tout était sous contrôle, au millimètre près. C’était un défaut qu’on lui reprochait souvent, mais elle avait beau tenter de le camoufler, elle n’y pouvait rien. C’était juste viscéral. Envoyant enfin son mail, elle éteignit son ordinateur et se saisit de son téléphone portable. Il était vingt-et-une heures passées, Alexis n’avait qu’une envie: rentrer chez elle pour se caler devant des épisodes de l’émission des Kardashian, ou quelque chose d’aussi stupide histoire de se changer les idées. Comme d’habitude, elle ouvrit l’application lui permettant de commander un chauffeur et saisit l’adresse de son domicile. Mais alors qu’elle venait de valider sa course, son cœur loupa un battement. Elle écarquilla les yeux. Merde, merde, merde. Annuler la course. Mais il arrivait dans seulement deux minutes. Se mordant la lèvre, Alexis se décida enfin à ranger son portable et se saisit de son sac à main, quittant les locaux pour attendre la voiture. Quelques instants plus tard, le voilà qui arrivait. Sans un mot, la blonde s’engouffra à l’arrière du véhicule, faisant attention à faire comme si de rien n’était. Comme si elle n’avait pas reconnu le chauffeur. Comme si elle n’avait pas reconnu Seth. De sa position, elle avait du mal à l’apercevoir, elle ne voyait que ses yeux dans le rétro et vu le regard qu’il avait, il l’avait probablement reconnue. Machinalement, Alexis se frotta les mains contre les cuisses, époussetant sa jupe. Elle ne savait pas quoi dire, quoi faire. Tellement confuse, elle n’avait même pas pensé à lui dire bonjour. Cependant, il fallait bien un jour briser la glace et c’est sur un coup de tête qu’elle lança: « Pas de bonbons? Tu mériterais seulement quatre étoiles. » Waw, quelle belle façon de commencer une conversation, bravo Reyes. Sérieusement, elle voulait elle-même se baffer. La vérité était qu’elle était incapable de savoir comment l’aborder. Ils avaient perdu contact il y a quelques temps et même si elle avait éventuellement espéré le recroiser en ville, le retrouver aussi rapidement et dans ces circonstances était perturbant. Elle n’avait même pas eu le temps de faire le point sur lui, sur eux. « Je pensais pas te revoir… ici. » Ici, elle voulait dire dans cette voiture. Sur une centaine de chauffeurs à Wellington, il avait fallu qu’elle tombe sur Seth Wright. Le ciel s’abattait vraiment sur elle.


Dernière édition par Chloé le Mer 1 Mar - 23:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://farewell.forumactif.org
Chloé
GIVE ME A SHOT AT THE NIGHT.
avatar

Messages : 1344
Date d'inscription : 09/08/2012

MessageSujet: Re: SETH/ALEXIS   Lun 23 Jan - 18:45

Depuis que sa démission avait été déposée dans la station-service de son quartier, Seth n’avait pu que constater les très nombreux avantages à être un conducteur indépendant. Libre et autonome, le jeune homme pouvait ainsi organiser ses journées comme il le souhaitait, avec les horaires qui l’arrangeaient. S’il lui prenait l’envie d’être rentré chez lui à seize heures pour suivre Dragonball à la télévision, il pouvait le faire sans problème ! Toutefois, même s’il se plaisait dans ce rôle de chauffeur, Seth savait que ce ne serait que pour un certain laps de temps. Ce métier n’était qu’un tremplin qui lui permettrait plus tard d’aboutir à son véritable projet professionnel : la création de sa propre entreprise. Mais pour l’heure, il devait surtout se glisser dans la peau du parfait ‘Uberman’, afin de s’assurer une bonne note sur l’application en question. Pour cela, il n’avait qu’à se plier aux exigences de ses clients, comme dans tout commerce au final. Rien de plus simple… Enfin, à quelques clients près ! Wright faisait tout pour parfaire son image auprès de sa clientèle : chemise blanche classe et repassée, intérieur de voiture d’une propreté impeccable, petites bouteilles d’eau et code accès Wi-fi disponibles sur demande… Il avait même accroché l’une de ces conneries à suspendre au rétroviseur pour diffuser une bonne odeur dans tout l’habitacle. Tous ces efforts traduisaient sa bonne note de 4,6 étoiles sur l’application. Deux courses qui s’étaient plus ou moins mal déroulées avaient empêché Seth de toucher les 5 étoiles : la première concernait un ivrogne dont le doigt avait sûrement ripé au moment d’attribuer la note. Quant à la deuxième personne, ç’avait été ni plus ni moins qu’une pimbêche stupide et désagréable au possible, casse-couilles à souhait, insatisfaite par la marque de bouteille d’eau proposée par Seth. Trop cheap, selon elle. Et la troisième future mauvaise note de Seth se profilait déjà à l’horizon… Il devait être vingt-et-une heures trente passées quand le chauffeur se gara face à un bloc de bureaux. A cette heure-ci, le prix de la course était déjà majoré. Tant mieux pour lui, qui n’aspirait qu’à s’enrichir. Il déchanta très vite quand son client entra dans la voiture. Enfin… sa cliente, plutôt. S’il n’en croyait pas ses yeux, ses oreilles lui confirmèrent bien vite que la dite cliente était nulle autre qu’Alexis Reyes. Cette voix, il aurait pu la reconnaître parmi des milliers ! A peine installée qu’elle se montrait déjà chiante. De son côté, Seth luttait pour ne pas tourner le cou afin de la regarder droit dans les yeux. Il se contentait de fixer le reflet que lui renvoyait le rétroviseur, tout en réfléchissant à comment se comporter avec elle. Crispé, ses doigts s’étaient resserrés d’instinct autour du levier de vitesse. C’était dingue, l’effet que cette fille lui faisait : il se sentait mal à l’aise dans sa propre voiture ! Il ne devait pas oublier que Lexie était en position de force sur lui, étant la cliente : c’était clairement elle qui dominait. Mais c’était mal connaître cette tête brûlée de Seth, qui n’avait pas l’intention de se laisser faire, malgré sa conscience qui lui soufflait tout l’inverse : « Vaut mieux pas que t’en manges, des bonbons. Ton corps n’en a vraiment pas besoin, ne lui  inflige pas ça en plus. » Malgré le ton plus ou moins neutre de Wright, les hostilités étaient lancées. Un peu à l’ancienne, comme à l’époque où ils passaient leur temps à se chamailler et à se provoquer. Seth tendit le bras pour ouvrir la boîte à gants, il en retira une bouteille d’eau qu’il tendit par la suite à sa reine. Reine des bouffonnes ouais… « Tiens, essaye ça. C’est un truc sain qui s’appelle de l’eau. Et miracle, ça ne fait pas grossir. C’est tout bénéf’ pour toi. » Il risquait une très sale note… Non, il risquait même son job, à se comporter ainsi. Mais qu’importe. Seth n’avait jamais vraiment su contrôler ses sentiments et émotions. Trop impulsif pour ça. « C’est clair… Alors, quelles nouvelles Waglexis ? » demanda-t-il, tout en s’engageant sur la route pour commencer la course.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://farewell.forumactif.org
Chloé
GIVE ME A SHOT AT THE NIGHT.
avatar

Messages : 1344
Date d'inscription : 09/08/2012

MessageSujet: Re: SETH/ALEXIS   Mar 31 Jan - 22:52

Alexis était incapable d’expliquer ce qu’elle ressentait à ce moment précis. Revoir Seth c’était… agréable? Surprenant ? Bizarre? Probablement un peu des trois. Ce serait mentir que de dire qu’elle n’avait jamais pensé à lui durant tout ce temps, surtout depuis son retour à Wellington. Bien sûr qu’elle avait pensé à lui. Elle avait pensé à lui, même lorsqu’elle n’aurait jamais dû. Ce type était comme le poison de son existence, elle avait beau s’être mariée, avoir changé de vie en quelques années, il demeurait toujours dans un coin de son esprit. Coup de grâce, il fallait que ce soit lui qui la prenne dans sa voiture, sans mauvais jeu de mot. Elle pinça les lèvres, à la fois vexée et étonnée. Assise à l’arrière du véhicule, elle ne pouvait pas lire l’expression de son visage mais il lui en fallait peu pour comprendre qu’il n’était pas de très bonne humeur. La blonde ne savait pas si c’était parce qu’elle était là ou si elle était simplement mal tombée, mais s’il y avait bien une chose dont elle était sûre, c’est qu’il n’avait pas changé. « C’est vrai que si je prends du poids, tu auras un peu moins envie de me mettre dans ton lit. J’avais oublié. » répondit-elle, s’assurant qu’il voyait qu’elle le regardait dans les yeux dans le rétroviseur. Alexis n’avait pas peur de passer pour une prétentieuse aux yeux de Seth. Elle avait cette réputation auprès du monde entier, une personne de plus ou de moins… Et puis, quelque part, c’était plus ou moins une façon de le tester. Elle n’était pas folle, elle savait qu’il y avait toujours eu ce truc entre eux qui ne s’était jamais concrétisé, parce qu’elle était partie. Peut-être que si elle était restée… Non, elle n’avait pas le droit d’y penser. De l’eau avait coulé sous les ponts, elle avait évolué, s’était mariée. Mais au fond, elle mourrait d’envie de retrouver Seth. De récupérer cette relation complice – certes, parfois compliquée – qu’ils avaient pu entretenir. Lexie arqua un sourcil, s’emparant de la bouteille d’eau qu’elle ouvrit avant d’en boire une gorgée. Si elle avait assez d’énergie pour s’occuper de la probable dispute qui suivrait, elle lui aurait balancé sa fichue bouteille dans la figure. Elle avait été correcte jusqu’ici, non? Alors pourquoi avait-elle l’impression qu’il s’acharnait sur elle sans raison? « Ils devraient mettre de l’alcool aussi dans les Uber, parce que j’en aurai besoin pour supporter tout un trajet avec toi si tu continues comme ça. » Il la ferait décidément regretter de ne pas avoir annulé la course plus tôt. Son cœur battait un peu trop rapidement. Elle avait pensé pouvoir arborer un visage serein et faire comme si de rien n’était en le retrouvant, mais la vérité était qu’elle était incapable de cacher sa nervosité. Elle détestait se sentir aussi fébrile, aussi désorientée à cause de la simple présence de l’homme. Elle sentait qu’il y avait quelque chose qui clochait, que leurs retrouvailles étaient beaucoup moins chaleureuses que ce qu’elle avait pu imaginer. Alors oui, elle ne s’était pas non plus attendue à une grosse étreinte pour ensuite aller boire un coup au bar en l’honneur du bon vieux temps, mais elle avait quand même songé à quelque chose d’un peu plus sympathique. Et sûrement pas dans une voiture. Elle ne releva pas le surnom qu’il employa, se contentant de poser son regard sur la fenêtre, regardant la rue illuminée défiler. « Rien de spécial. Je bosse dur sur une nouvelle collection, je vais bientôt divorcer, voilà, en bref. » débita-t-elle sans aucun entrain, comme si elle listait les légumes qu’elle venait d’acheter au marché. Parler d’elle la blasait. Elle avait beau avoir tout fait pour obtenir la vie qu’elle avait toujours voulue, aujourd’hui, elle n’était pas la plus heureuse au monde. « Et toi? J’ignorais que tu étais chauffeur, tu fais ça depuis quand? » Ça faisait bien plus d’une bonne année qu’ils ne s’étaient pas donnés de nouvelles et même s’il y avait un froid, Alexis était curieuse de savoir ce qu’il devenait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://farewell.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SETH/ALEXIS   

Revenir en haut Aller en bas
 
SETH/ALEXIS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (f) - ALEXIS BLEDEL -My sister is cool, yes!-
» dark alexis
» L'accordéon joué autrement par Alexis Lampert
» Présentation : Alexis
» — Lily Scénario's --- Sophia Bush

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: TGP-
Sauter vers: